04022018-AMA_2289

Par ces températures étouffantes quoi de mieux que quelques cristaux de neige pour se rafraichir.

Le cristal de neige n’est pas une goutte de pluie gelée, mais de la vapeur d’eau qui passe directement à l’état de glace. C’est ce qu’on appelle la condensation solide.

Au commencement

La formation du cristal de neige débute par un petit grain de poussière qui se balade dans l’atmosphère et tombe sur de la vapeur d’eau, qui est en fait une molécule d’eau sous forme de gaz. Cette rencontre a lieu lorsqu’il fait entre 0° et -16°. La vapeur d’eau a un “coup de foudre” pour le grain de poussière et gèle directement à sa surface. De cette union naît un germe de glace.

Le germe de glace grandit

Au fil des minutes, ce petit germe de glace qui vient de naître va se nourrir d’autres molécules de vapeur d’eau et devenir un cristal. Cette opération peut durer entre deux minutes et une heure.  Les cristaux grossissent petit à petit, nourris par les gouttes d’eau du nuage qui gèlent.

La forme des cristaux de neige

En fonction de la température du nuage, les formes des cristaux seront très différentes. De 0° à -4°, on les appelle des plaquettes. De -4° à -6°, ce sont des aiguilles. De -6° à -10°, on les appelle des colonnes creuses. Et de -10° à -12°, ce sont des étoiles. Enfin, de -12° à -16°, ce sont des dendrites.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s